Hstoire et description du tableau de Renoir

L’œuvre analysée dans cet article est “Le petit déjeuner des rameurs” créé par le célèbre peintre français Pierre-August Renoir entre 1880 et 1881. Il s’agit d’une huile sur toile qui mesure 130,2 x 175,6 centimètres. Le tableau est conservé à Washington, DC, à la Phillips Collection, le premier musée d’art moderne des États-Unis.

Le petit-déjeuner des rameurs, description du tableau de Renoir

La lumière de l’après-midi filtre à travers le feuillage des arbres, éclairant la scène au premier plan : les rameurs et leurs amis sont réunis autour d’une table et viennent de terminer le déjeuner. Les marques restent sur la nappe : vaisselle et restes de nourriture. Sur l’autre gauche, vous pouvez voir la Seine avec ses petits bateaux qui la traversent avec leurs voiles blanches. Il y a aussi une jeune fille au premier plan qui s’amuse avec son petit chien tandis qu’un rameur l’observe et un autre jeune homme se dirige vers une autre jeune fille élégante qui est assise à la table.

Sur la balustrade de gauche, il y a un autre rameur avec une barbe qui se repose. Et encore : on aperçoit en arrière-plan deux jeunes hommes assis à une table et deux groupes d’amis qui discutent. C’est la composition qui s’ouvre devant les yeux du spectateur lorsqu’il regarde “Le petit déjeuner des rameurs” de Pierre August Renoir.

L’artiste, surnommé “le peintre de la féminité”, précisément en raison de sa capacité à capturer et à représenter les femmes de manière inégalée, est l’un des plus grands représentants de l’impressionnisme.

Les personnages du tableau

Timide et réservé, Renoir est né à Limoges le 25 février 1841. Les modèles utilisés pour le petit-déjeuner des rameurs sont des amis et des collègues qui ont participé à la composition du tableau. La jeune fille au premier plan est Angèle, un modèle bien connu du maître.

Parmi les modèles, un journaliste, M. Maggiolo, le peintre Gustave Caillebotte et la future épouse de Renoir, Aline Charigot, jouent avec le chien. L’homme à la barbe est Alphonse Fournaise Jr, le fils du propriétaire du restaurant.

Mais il y a plus : le baron Raoul Barbier, un ancien officier de cavalerie. La jeune femme avec laquelle il discute est peut-être la fille du propriétaire Alphonsine Fournaise. Barbier est représenté assis à une table avec l’actrice Ellen Andrée, peint en train de boire. Au bas de la toile se trouvent : Charles Ephrussi banquier et éditeur de la Gazette des beaux-arts discutant avec Jules Laforgue poète, critique et son secrétaire. À droite, la célèbre actrice de la Comédie Française, Jeanne Samarye ; avec elle, Eugène Pierre Lestringuez, ministre de l’Intérieur, et l’artiste Paul Lhote, un ami proche de Renoir.

Analyse des travaux

La texture du tableau est formée par de larges coups de pinceau qui brouillent les contours des formes. Ce faisant, les détails sont évoqués et non décrits. Il s’agit d’une technique utilisée par les impressionnistes, qui encouragent ainsi le spectateur à évaluer le tableau dans son ensemble, sans s’attarder sur les détails. En fait, la peinture de Renoir comprend des paysages, des natures mortes et des portraits.

Les couleurs que Renoir utilise sont vives et fraîches. Il utilise les couleurs primaires, en les répartissant uniformément, et elles sont rappelées dans la toile : les jaunes qu’il utilise pour les chapeaux, le bleu des vêtements et le rouge pour les accessoires féminins. Celui utilisé dans “Le petit déjeuner des rameurs” est également un cadrage de type photographique : les sujets principaux sont tous placés à l’intérieur du tableau, à l’exception de la femme de droite, qui est représentée partiellement coupée sur le bord.

De plus, presque comme s’il s’agissait d’un instantané, les rameurs et leurs amis ne sont pas posés mais représentés inconsciemment. La pensée du maître est bien représentée par cette phrase : une curiosité : “Le petit-déjeuner des rameurs” est cité dans un dialogue célèbre du film “Le monde fabuleux d’Amélie”.